Date de début : 16/03/2018
Lieu : MONACO
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_INFIRMIERS)

Pour qui? :

  Infirmier Anesthésiste - Infirmier Bloc opératoire

Objectifs

Gérer les moyens médicaux dans le cadre d’une situation sanitaire exceptionnelle (SSE), pour permettre une prise en charge adéquate des moyens sanitaires pour les personnes en risque médical ou chirurgical.

Description

Les rassemblements de foule, à l’occasion d’événement festifs, sportifs, culturels, religieux, politiques... génèrent des risques sanitaires particuliers et compliquent l’accès et l’intervention des secours. La Loi d’orientation et de programmation relative à la sécurité (Loi n° 95-73 du 21 janvier 1995) définit, entre autres, la responsabilité des organisateurs quant à l’assistance aux personnes. En complément, l’Arrêté du 7 novembre 2006 définit le dispositif prévisionnel des secours (DPS), à la charge de l’organisateur, dispositif défini par le Préfet, qui s’il précise les moyens secouristes à mettre en place, ne propose pas d’organisation médicale. Une forte concentration de personnes, des risques directement liés à l’événement ou au sport pratiqué, des difficultés d’accès… sont les éléments généraux qui justifient l’intérêt d’undispositif préventif médical dans l’objectif de garantir le juste soin. La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes n impliqués directement ou non dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires.


Date de début : 16/03/2018
Lieu : MONACO
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_MEDECINS)

Objectifs

Effectuer les gestes de réanimation cardio-respiratoire lors d’une SSE, en milieu hostile au profit de patients en détresse cardio-respiratoire

Description

La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes impliqués ou non directement dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires avec des professionnels formés aux gestes techniques pratiqués dans des conditions difficiles (SSE). La réalisation lors de SSE de gestes techniques de réanimation cardio-respiratoire présente des spécificités que les professionnels concernés doivent maîtrisés.


Date de début : 16/03/2018
Lieu : MONACO
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_INFIRMIERS)

Pour qui? :

  Infirmier Anesthésiste et Bloc opératoire

Objectifs

Effectuer les gestes de réanimation cardio-respiratoire lors d’une SSE, en milieu hostile au profit de patients en détresse cardio-respiratoire.

Description

La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes impliqués ou non directement dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires avec des professionnels formés aux gestes techniques pratiqués dans des conditions difficiles (SSE). La réalisation lors de SSE de gestes techniques de réanimation cardio-respiratoire présente des spécificités que les professionnels concernés doivent maîtrisés


Date de début : 17/03/2018
Lieu : MONACO
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_MEDECINS)

Objectifs

Effectuer les gestes de réanimation cardio-respiratoire lors d’une SSE, en milieu hostile au profit de patients en détresse cardio-respiratoire

Description

La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes ndirectement impliqués dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires. Le risque collectif se définit par la probabilité qu’un événement arrive et qu’il entraine un grand nombre de victimes ou des dommages importants pour les biens et/ou l’environnement. Pour faire face à ces risques, des plans sanitaires ont été élaborés par les autorités publiques. Ils sont déclenchés par le préfet lors de la survenue d’un événement de grande ampleur. Il existe des plans de secours extrahospitaliers et un plan intrahospitalier. L’implication des professionnels de santé et leur implication dans l’organisation de la prise en charge du risque collectif en milieu urbain ou en situation de catastrophe sanaitaire est une élément essentiel pour la sante des population . La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes non directement impliqués dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires. Lors d’un événement générant un rassemblement de foule et dès lors qu’un dispositif prévisionnel des secours est mis en place ou sur demande de l’Agence Régionale de Santé, un Dispositif Préventif Médical (DPM) doit aussi être mis en place.


Date de début : 17/03/2018
Lieu : MONACO
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_INFIRMIERS)

Objectifs

Effectuer les gestes de réanimation cardio-respiratoire lors d’une SSE, en milieu hostile au profit de patients en détresse cardio-respiratoire

Description

La réponse sanitaire aux situations exceptionnelles doit permettre d'optimiser la prise en charge des patients lors d'événements graves et/ou inhabituels, et de garantir la continuité et la qualité des soins, au bénéfice des blessés, malades ou parturientes ndirectement impliqués dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires. Le risque collectif se définit par la probabilité qu’un événement arrive et qu’il entraine un grand nombre de victimes ou des dommages importants pour les biens et/ou l’environnement. Pour faire face à ces risques, des plans sanitaires ont été élaborés par les autorités publiques. Ils sont déclenchés par le préfet lors de la survenue d’un événement de grande ampleur. Il existe des plans de secours extrahospitaliers et un plan intrahospitalier. L’implication des professionnels de santé et leur implication dans l’organisation de la prise en charge du risque collectif en milieu urbain ou en situation de catastrophe sanaitaire est une élément essentiel pour la sante des population .


Date de début : 22/03/2018
Lieu : VERSAILLES
Organisateur :

  Mme TANQUERAY Jessica

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_VFL_MEDECINS)

Pour qui? :

  Pédiatre, Dermato et MG

Description

Les atteintes dermatologiques de l’enfant sont un motif de consultation courante. Si certaines manifestations sont relativement bénignes, d’autres sont graves et interfèrent avec le développement de l’enfant. Au cours de cette journée, nous aborderons des pathologies dont l’arsenal thérapeutique a été profondément modifié, en particulier avec les nouvelles biothérapies. C’est ainsi que des communications seront consacrées au psoriasis de l’enfant ou à la dermatite atopique. Un chapitre traitant de la nouvelle prise en charge des hémangiomes sera également au programme. Chez l’enfant, les actualités sont nombreuses et la nécessité d’un diagnostic précoce et minutieux est indispensable pour débuter un traitement le plus rapidement possible. La pathologie de l’enfant embrasse de nombreux aspects plus ou moins graves mais qui nécessitent tous une prise en charge adaptée. Le choix des traitements n’est pas évident à cet âge. Le psoriasis de l’enfant connaît aujourd’hui une véritable révolution thérapeutique qui laisse entrevoir des résultats tout à fait inédits en matière de blanchiment des lésions. Les choix thérapeutiques sont complexes et nécessitent d’être analysés et explicités très clairement. Avec le développement des voyages, des séjours à l’étranger, de nouvelles pathologies peuvent apparaître au retour d’un de ces voyages et nécessiter une conduite à tenir urgente vis-à-vis de ces pathologies volontiers méconnues. D’autres pathologies plus courantes et néanmoins très fréquentes et demandant une prise en charge adaptée seront développées au cours de cette session. Cette action de formation permettra aux participants de faire le point sur les pathologies dermatologiques de l’enfant, les nouvelles approches et les référentiels de la spécialité.


Date de début : 23/03/2018
Lieu : VERSAILLES
Organisateur :

  Mme TANQUERAY Jessica

Expert :

 

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_VFL_MEDECINS)

Description

Avec le développement d’internet, des réseaux sociaux, des nombreux lobbies, plusieurs polémiques ont vu le jour en médecine. La pédiatrie n’échappe pas à ce constat. Le rôle du pédiatre ou du médecin spécialisé en médecine générale semble particulièrement complexe dans la mesure où la santé publique nécessite de concilier plusieurs contraintes telles que le droit, le coût et la norme sociale. L’éducation pour la santé implique les individus et leur apporte des éléments de réflexion et d'information, afin de renforcer leurs capacités à prendre des décisions concernant leur santé. Cette conception de l'éducation pour la santé s'inscrit dans la perspective de la promotion de la santé, consacrée par la charte d'Ottawa et proposant plusieurs niveaux d'intervention : l'action éducative pour renforcer les aptitudes personnelles favorables à la santé, la participation des citoyens aux décisions qui les concernent, l’action pour des environnements favorables à la santé et l'élaboration d'une politique publique de santé cohérente. Il sera au cours de cette journée, rapportées les données scientifiques sur les polémiques dans le domaine de la pédiatrie pour permettre au pédiatre et au médecin spécialisé en médecine générale d’avoir une idée claire de la situation et l’aider dans sa pratique quotidienne dans sa relation avec la famille de l’enfant et l’éducation thérapeutique des familles, en particulier dans le domaine vaccinal, soutenue par les référentiels actualisés.


Date de début : 24/03/2018
Lieu : NICE
Organisateur :

 

Expert :

  Dr GIACCARDI Yvette

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_INFIRMIERS)

Pour qui? :

  Infirmiers

Description

Le diabète de type 2 est un problème de santé publique, nous sommes en présence d’une « épidémie» au vu de l’augmentation de cette pathologie dans le monde. Les complications du diabète sont à l’origine de la perte de chance du diabétique. Ce séminaire, qui s’adresse aux infirmiers, vise à la prise en charge infirmière au sein du parcours de soin du patient diabétique.


Date de début : 17/03/2018
Lieu : PARIS
Organisateur :

 

Expert :

  Dr WAYNBERG Jacques

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_VFL_MEDECINS)

Description

La dysfonction érectile est une affection fréquente, elle touche en moyenne un homme sur cinq dans le monde, elle est responsable d'une dégradation importante de la qualité de vie des patients. Elle est habituellement 4,5 fois plus fréquente chez le diabétique, chez lequel elle survient en moyenne dix à 15 ans plus tôt que pour les autres hommes Les progrès récents dans la compréhension physiopathologique en ont transformé la prise en charge diagnostique et thérapeutique. Le plus souvent multifactorielle, elle associe de manière variable dysfonction endothéliale, neuropathie, troubles psychiques, troubles endocriniens et origine iatrogène. Considérée comme un symptôme, non comme une maladie, la dysfonction érectile doit faire chercher des comorbidités, notamment cardiovasculaires, car elle constitue un symptôme sentinelle de cardiopathie ischémique. La révolution des inhibiteurs des phosphodiestérases de type 5 (IPDE-5) a permis d'apporter une réponse symptomatique à de nombreux patients. En seconde ligne, les traitements locaux tels que les injections intracaverneuses de prostaglandines E1 ou le vacuum gardent une place importante. En dernier recours, les prothèses péniennes sont une solution envisageable. Posées par des urologues ayant une bonne pratique de cette chirurgie, chez des patients bien informés, le taux de satisfaction est important. Néanmoins, compte tenu de la composante relationnelle, les facteurs biologiques et psychologiques sont souvent intriqués, le suivi du patient nécessite une prise en charge globale du patient par le médecins spécialisé en médecine générale.


1 2 3 4 Suivant Fin

Calendrier mensuel

Ville

Joomla Search by AceSearch