- Burnout du Professionnel de Santé : dépister, prendre en charge et prévenir.

Date de début : 22/09/2018
Lieu : MARSEILLE

Pré-inscription
Organisateur :

 

Expert :

  Dr MERIC Jean-Bruno

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_MEDECINS)

Pour qui? :

  MG, Psychiatrie générale et médecine du travail

Description

Le Gouvernement a présenté en décembre 2016 une stratégie nationale visant à faire de la qualité de vie au travail des professionnels de santé une priorité. Le syndrome d’épuisement professionnel, équivalent en français du terme anglais burnout, se traduit par un « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ». Ce syndrome peut se traduire par des manifestations plus ou moins importantes, d’installation progressive et souvent insidieuse, en rupture avec l’état antérieur. Il peut s’agir de perturbations émotionnelles (anxiété, tensions musculaires diffuses, tristesse de l’humeur ou manque d’entrain, irritabilité, hypersensibilité, absence d’émotion). Parfois des modifications cognitives se mettent en place (troubles de la mémoire, de l’attention, de la concentration, des fonctions exécutives). Les manifestations comportementales ou interpersonnelles sont fréquentes (repli sur soi, isolement social, comportement agressif, parfois violent, diminution de l’empathie, ressentiment et hostilité à l’égard des interlocuteurs). Certains comportements addictifs peuvent apparaitre. Enfin il existe souvent des changements d’attitude (désengagement progressif, baisse de motivation et du moral, effritement des valeurs associées au travail, doutes sur ses propres compétences). La personne souffrant de burn out ressent des manifestations ´physiques non spécifiques tels qu’une asthénie, des troubles du sommeil, des troubles musculo-squelettiques, des céphalées, des troubles gastro-intestinaux…. Les soignants nécessitent une prise en charge spécifique via un réseau de soin adapté. Au même titre que les autres groupes professionnels, celle-ci implique le respect de la confidentialité et une réactivité adaptée, d’autant que la demande d’aide peut être retardée. Un soutien psychologique ainsi parfois d’une aide social est indispensable. Les professionnels de santé devraient bénéficier d’un suivi médical au sein de leur service de santé au travail comme tout autre travailleur salarié pour prévenir les situation d’épuisement au travail, et les prendre en charge lors que le professionnel en a besoin. Ce programme de formation permettra aux participants d’améliorer leurs compétences sur le repérage et la prise en charge du syndrome d’épuisement professionnel chez les professionnels de santé.


12261800004 - Cancer du col de l'utérus : prévention et dépistage

Date de début : 17/11/2018
Lieu : MARSEILLE

Pré-inscription
Organisateur :

 

Expert :

  Dr DAUMALIN Anne

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_TAMARI_MEDECINS)

Pour qui? :

  Médecine Générale , Gynécologie Obstétrique

Description

La place exacte du test de détection du génome d'HPV en association au frottis cervico-utérin reste à déterminer dans le dépistage primaire des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l'utérus. La combinaison des deux tests offre des perspectives prometteuses car elle a une valeur prédictive négative élevée, proche de 100%, qui permettrait peut-être d'élargir l'intervalle entre les tests. La prévention et le dépistage du cancer du col de utérus sont des enjeux de santé publique.


Date de début : 23/01/2016
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

  Mme GUIRLINGER Martine

Expert :

  Dr CASSIR Nadim

Financeur :

  Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel continu  (OGDPC_TAMARI_MED)


Date de début : 11/02/2015
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

 

Expert :

  Mr VASSEUR Pascal

Financeur :

  Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel continu  (OGDPC_TAMARI_PS)

Pour qui? :

  Infirmiers


Date de début : 21/07/2018
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

  Mme PEREZ Michèle

Expert :

  Dr MERIC Jean-Bruno

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_VFL_MEDECINS)

Pour qui? :

  Médecin généraliste et Psychiatre

Description

Les professionnels de santé sont amenés à prendre en charge des personnes ayant subi des maltraitances physiques, psychologiques, sexuelles, ou d’autres évènements de vie qui viennent désorganiser durablement l’existence. Ils peuvent aussi à solliciter lors d’accidents, ou de catastrophes psycho traumatiques. Selon la CIM-10 : « une situation ou à un événement stressant (de courte ou de longue durée) exceptionnellement menaçant ou catastrophique qui provoquerait des symptômes évidents de détresse chez la plupart des individus » entraine « une réponse différée ou prolongée » dont la conséquence est dans 15 à 35 % des cas selon la nature de l'événement traumatique et le vécu subjectif du sujet, un Etat de Stress Post-Tramatique. La prévalence vie entière de l'ESPT atteint en Europe, selon l'étude ESEMeD menée en 2004 sur un échantillon de 21 425 habitants de six pays d'Europe, 2.9 % des femmes et 0.9 % des hommes. Les nombreux évènements catastophique récents vont probabalement générer une augmentation de cette prévalence. Les troubles qui caractérisent le Stress post-traumatique surviennent toujours après une phase de latence, de durée variable, parfois très longue (plusieurs mois). L'ESPT qui peut s'accompagner de divers troubles comorbides qui sont parfois la seule manifestation clinique dont se plaint le patient qui ne fait pas le lien avec l'événement traumatique causal. Cette formation vise à guider les participants dans le repérage, l’évaluation des patients atteints d’Etat de Stress Post-Traumatique pour assurer en suite une prise en charge de qualité.


Date de début : 03/12/2016
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

 

Expert :

 

Financeur :

  Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel co  (OGDPC_VFL)

Pour qui? :

  Tous professionnels de santé

Description

L’objectif de cette formation est de permettre à chaque médecin, à partir de situations cliniques vécues dans la pratique, simulées en jeux de rôle ou issues de fictions TV (ex. « Dr House ») ou au cinéma (ex. « Haut les cœurs »), l’analyse des tensions mises en jeu entre les principes, les valeurs et les émotions qui posent problème ou font dilemme dans la décision médicale


Date de début : 13/02/2016
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

  Dr BENATTAR Jean-Michel

Expert :

  Mme PHILIP Françoise

Financeur :

  Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel continu  (OGDPC_TAMARI_MED)


Date de début : 20/02/2016
Lieu : MARSEILLE
Organisateur :

  Mme GRUETTE Anaïs

Expert :

  Dr VENTON Geoffroy

Financeur :

  Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel continu  (OGDPC_TAMARI_MED)

Pour qui? :

  Tous les médecins

Objectifs

Objectifs généraux : Devant une anémie constatée : 1. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. 2. Argumenter l'attitude thérapeutique dans les anémies carentielles et planifier leur suivi. Objectifs spécifiques : 1. Indiquer le (ou les) critère(s) biologique(s) pertinent(s) qui, en fonction de l’âge et du sexe, définit en pratique une anémie 2. Rechercher les signes cliniques du syndrome anémique et les éléments de tolérance d’une anémie 3. Prescrire les éléments de l’exploration biologique d’une anémie après orientation clinique 4. Définir les orientations thérapeutiques des différentes anémies

Description

Qu'elle soit de découverte fortuite ou à partir d'un point d'appel une anémie doit être explorée; quelles sont les explorations les plus pertinentes et efficientes?


52491800001 - Exploration des anémies : votre pratique; quels référentiels?

Date de début : 06/10/2018
Lieu : MARSEILLE

Pré-inscription
Organisateur :

 

Expert :

  Dr VENTON Geoffroy

Financeur :

  Agence Nationale du Développement Professionnel continu  (ANDPC_VFL_MEDECINS)

Pour qui? :

  Médecins généralistes

Objectifs

Objectifs généraux : Devant une anémie constatée : 1. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. 2. Argumenter l'attitude thérapeutique dans les anémies carentielles et planifier leur suivi. Objectifs spécifiques : 1. Indiquer le (ou les) critère(s) biologique(s) pertinent(s) qui, en fonction de l’âge et du sexe, définit en pratique une anémie 2. Rechercher les signes cliniques du syndrome anémique et les éléments de tolérance d’une anémie 3. Prescrire les éléments de l’exploration biologique d’une anémie après orientation clinique 4. Définir les orientations thérapeutiques des différentes anémies

Description

Qu'elle soit de découverte fortuite ou à partir d'un point d'appel, une anémie doit être explorée. Quelles sont les explorations les plus pertinentes et efficientes ?


1 2 3 4 Suivant Fin

Calendrier mensuel

Ville

Joomla Search by AceSearch